Communication Projet NEX-LABS

Communication Projet NEX-LABS

UN NOUVEAU PARTENARIAT POUR UNE CROISSANCE COMPÉTITIVE ET INCLUSIVE EN MÉDITERRANÉE : LANCEMENT du PROJET NEX-LABS FINANCÉ PAR L’UE

Barcelone, 28/09/2020

Un consortium international de 11 partenaires de 7 pays différents de la Méditerranée a uni ses forces pour relever les défis d’une croissance compétitive et inclusive grâce à une stratégie axée sur l’approche « nexus ». Le projet NEX-LABS est cofinancé par l’Union Européenne dans le cadre du programme ENI CBC du Bassin de la mer Méditerranée et a pour objectif ambitieux de mettre en place une politique régionale à long terme de la stratégie méditerranéenne de développement durable.

Le projet a démarré officiellement en septembre 2020. Au cours de sa durée de 30 mois, il vise à soutenir la mise en œuvre de technologies propres pour une amélioration durable de la production alimentaire basée sur une utilisation efficace de l’énergie (solutions renouvelables / solaires) et de l’eau ( traitement des eaux usées, collecte d’eau ou solutions de réutilisation) dans la région MPC grâce aux apports des TIC tels que la technologie blockchain, Internet ou les objets (IoT), l’intelligence artificielle (IA), l’apprentissage automatique et le Big Data. Au-delà des programmes nationaux ou régionaux de développement de politiques dans les secteurs de l’Eau / Energie / Alimentation (WEF), NEX-LABS va contribuer au développement de la politique régionale de la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable 2016-2025 et au Programme de développement durable à l’horizon 2030 à travers les technologies innovantes et intégrés WEF+ TIC grâce au développement d’Open Living Labs basé sur une approche Nexus (NDOLL).

Les territoires ciblés par NEX-LABS, sont caractérisés par une pénurie d’eau / desprécipitations irrégulières et une répartition inadéquate de la population. De plus, ce sont des territoires où l’agriculture consomme le plus d’eau(70-90%) tandis que les projections futures du réchauffement planétaire (≈2 ° C) impliquent des précipitations estivales (-10 / -30%) menaçant la disponibilité en eau (-2 / -15%) et la productivité agricole (-12 / -40%). Le conflit latent entre l’efficacité énergétique (≈60%) et la production d’eau augmente également l’empreinte énergétique / m3 d’eau utilisée pour produire des aliments. Les déficits futurs prévus en eau / énergie / alimentation (WEF) nécessitent une approche NEXUS

NEX-LABS entend contribuer à l’amélioration du secteur agroalimentaire basé sur l’approche NDOLLs, renforçant ainsi le transfert de technologie, la coopération industrie-université, l’augmentation des opportunités de commercialisation et la croissance axée sur l’innovation. Tout au long de la mise en œuvre du projet, il est prévu d’inverser cette tendance et de générer un impact à moyen terme grâce à l’approche NDOLL pour tester, recommander et mettre en œuvre ces technologies NEXUS intégrées dans le secteur agroalimentaire, complétées par des produits, des services et des programmes pour booster les affaires. NEX-LABS cible une pléthore de parties prenantes, y compris des institutions publiques telles que des ministères et des agences nationales, des centres de recherche ou des universités, des PME, des entités de l’écosystème de l’entrepreneuriat telles que des entreprises / des organisations de transfert de technologie / des parcs technologiques / du capital-risque / des business angels, des entités collaborant au débat public commeles multiplicateurs de communication/ les groupes de réflexion (Think Tanks), les organisations de la société civile.

Les principaux résultats (output) dérivés des activités de NEX-LABS comprennent la création de 2 laboratoires vivants ouverts dirigés par NEXUS; subvention de 4 idées d’affaires,58bourses au profit de jeunes promoteurs & startups. De même, la mise en place d’une université d’été qui compte la participation de 50 entrepreneurs, une banque d’emplois et 8 contrats de recherche signés sont prévus ainsi que la création de 6 spin-offs et 6 co-brevets enregistrés;

A PROPOS DU PARTENARIAT

Le projet NEX-LABs comprend un partenariat de 11 institutions (Autonomous University of Barcelona (ES), Chamber of Commerce and Industry of the Center (TN), Royal Scientific Society- Aqaba Liaison Center (JO), Berytech Foundation (LB), INNOLABS SRL (IT), Academy of Scientific Research and Technology (EG), American University of Beirut (LB), Centre for promotional services to enterprises – Special Agency of Cagliari Chamber of Commerce (IT), Net7 Srl (IT), C.I.P Citizens In Power (CY), The Jordanian Hashemite Fund for Human Development /Princess Basma Community Development Centre Aqaba (JO)) de 7 pays différents de la Méditerranée. Avec la référence B_A2.1._0124, le projet NEX-LABS est financé par l’UE dans le cadre du programme ENI CBC Med. Doté d’un budget total de 3.450.984,97 €, le projet a reçu une contribution de 3.105.866,47 € (90%).

 

À PROPOS DU PROGRAMME

Le programme ENI CBC du bassin méditerranéen 2014-2020 est une initiative multilatérale de coopération transfrontalière (CTF) financée par l’instrument européen de voisinage (IEV). L’objectif du programme est de promouvoir un développement économique, social et territorial juste, équitable et durable, susceptible de faire progresser l’intégration transfrontalière et de valoriser les territoires et les valeurs des pays participants. Les 13 pays suivants participent au programme: Chypre, Egypte, Espagne, France, Grèce, Israël, Italie, Jordanie, Liban, Malte, Palestine, Portugal, Tunisie. L’Autorité de Gestion (AG) est la Région Autonome de la Sardaigne (Italie). Les langues officielles du programme sont l’arabe, l’anglais et le français. Pour plus d’informations, veuillez visiter: www.enicbcmed.eu

D’autres informations sur le projet sont disponibles sur :

http://www.enicbcmed.eu/projects/funded-projects

NEX-LABS POSTER

NEX-LABS BROCHURE

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial